The 4 Freedoms Library

It takes a nation to protect the nation

Chrétiens d’Orient

Dernier ajout : 9 mars 2009.

 
 
 
 
 
 
Publié le 9 mars 2009
par A.T.

Patriarcats d’Orient et culture arabe, par Jean-Marie Mérigoux

L’arabe, une grande langue du christianisme

Extrait 7

La dette du monde arabe est grande envers leurs chrétiens car ceux-ci furent souvent les artisans de la Nahda ou « Renaissance » de la langue arabe au temps de l’Empire Ottoman, et ils sont, de nos jours encore, de remarquables artisans de la culture arabe. La langue arabe est une grande langue du christianisme et ceux qui ont la joie de pouvoir pratiquer cette langue savent combien la lecture privée ou solennelle de l’Evangile en arabe est savoureuse. La langue arabe rend admirablement le génie (...)

Publié le 8 mars 2009
par A.T.

Le texte arabe non islamique - Studia Arabica XI

La langue arabe et les chrétiens d’Orient, par Jean-Marie Mérigoux

En Irak (Extrait 6)

Le séminaire syro-chaldéen, de Mossoul
Le Séminaire Saint Jean de Mossoul, institué au XIXe siècle pour la formation du clergé chaldéen et syrien de l’Irak, fut confié durant un siècle aux Dominicains (1878-1978). Ce séminaire qui était bi-rituel, chaldéen et syrien, a joué un grand rôle dans la vie spirituelle et culturelle de l’Eglise en Irak. La connaissance de l’arabe y était excellente de même celle du syriaque et de cette langue d’étude qu’était aussi le français. Tout un clergé fort compétent dans les (...)

Publié le 5 mars 2009
par A.T.

Le texte arabe non islamique - Studia Arabica XI

La langue arabe et les chrétiens d’Orient, par Jean-Marie Mérigoux

Au Liban et en Syrie (Extrait 5)

Les Maronites publièrent à Alep au XIe siècle, un livre intitulé le Hudâ, contenant des directives en manières canoniques et liturgiques. L’arrivée des musulmans dans la région avait imposé la langue arabe, et l’Eglise maronite adopta alors cette langue comme langue liturgique à côté du syriaque, mais pendant des siècles l’arabe s’écrivit en caractères syriaques, c’est le Karshûnî. En 2005, le Synode patriarcal maronite qui s’est tenu au Liban a décidé que les nouvelles traductions arabes des livres (...)

Publié le 5 mars 2009
par A.T.

La langue arabe et les chrétiens d’Orient, par Jean-Marie Mérigoux

(Extrait 4)

La langue arabe et les chrétiens d’Orient
Au Proche et au Moyen-Orient la grande majorité des chrétiens parlent l’arabe, la langue de leurs pays, et célèbrent une partie importante de leur liturgie dans cette langue. En Irak, si la majorité des chrétiens parlent en priorité l’araméen, dans sa forme appelée soureth, et si dans certaines régions ils parlent kurde ou turcoman, ils n’en pratiquent pas moins habituellement et parfois exclusivement la langue arabe.
La langue liturgique des Grecs est le (...)

Publié le 3 mars 2009
par A.T.

Le texte arabe non islamique - Studia Arabica XI

Les Patriarcats d’Orient et l’histoire de la culture arabe, par Jea...

Les Patriarcats dans l’Eglise (Extrait 3)

Les Patriarcats dans l’Eglise
Parce que l’ensemble de l’Eglise, d’Occident et d’Orient, est constituée de plusieurs Patriarcats ou Eglises locales, il convient de nous interroger sur l’origine de ces Patriarcats qui regroupent l’ensemble des chrétiens d’Orient et précisément ceux du monde arabe. Le lieu de naissance d’une Église patriarcale c’est l’une des grandes villes de l’Antiquité, au départ païennes, évangélisées, directement ou indirectement, par un ou plusieurs Apôtres. Ce fut le cas (...)

Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |>

 
 

Tags: ChretiensArabes, ChretiensOrientaux

Views: 43

Monitor this Page

You don't have to be a member of 4F to follow any room or topic! Just fill in on any page you like.

Privacy & Unsubscribe respected

Muslim Terrorism Count

Thousands of Deadly Islamic Terror Attacks Since 9/11

Mission Overview

Most Western societies are based on Secular Democracy, which itself is based on the concept that the open marketplace of ideas leads to the optimum government. Whilst that model has been very successful, it has defects. The 4 Freedoms address 4 of the principal vulnerabilities, and gives corrections to them. 

At the moment, one of the main actors exploiting these defects, is Islam, so this site pays particular attention to that threat.

Islam, operating at the micro and macro levels, is unstoppable by individuals, hence: "It takes a nation to protect the nation". There is not enough time to fight all its attacks, nor to read them nor even to record them. So the members of 4F try to curate a representative subset of these events.

We need to capture this information before it is removed.  The site already contains sufficient information to cover most issues, but our members add further updates when possible.

We hope that free nations will wake up to stop the threat, and force the separation of (Islamic) Church and State. This will also allow moderate Muslims to escape from their totalitarian political system.

The 4 Freedoms

These 4 freedoms are designed to close 4 vulnerabilities in Secular Democracy, by making them SP or Self-Protecting (see Hobbes's first law of nature). But Democracy also requires - in addition to the standard divisions of Executive, Legislature & Judiciary - a fourth body, Protector of the Open Society (POS), to monitor all its vulnerabilities (see also Popper). 
1. SP Freedom of Speech
Any speech is allowed - except that advocating the end of these freedoms
2. SP Freedom of Election
Any party is allowed - except one advocating the end of these freedoms
3. SP Freedom from Voter Importation
Immigration is allowed - except where that changes the political demography (this is electoral fraud)
4. SP Freedom from Debt
The Central Bank is allowed to create debt - except where that debt burden can pass across a generation (25 years).

An additional Freedom from Religion is deducible if the law is applied equally to everyone:

  • Religious and cultural activities are exempt from legal oversight except where they intrude into the public sphere (Res Publica)"

© 2018   Created by Netcon.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service